GL 48
GL 48
/

Le design du Greenline 48 est intemporel, même après 10 ans

4 mins read
Start

Un yacht qui devient un modèle intemporel dans le monde du yachting est toujours un événement rare, mais c’est précisément ce qui est arrivé au Greenline 48. Bien que le projet original de ce bateau de croisière de taille moyenne ait été présenté pour la première fois il y a dix ans, le pari de Greenline Yachts s’est révélé être un énorme succès, avec environ 12 unités vendues par an. En 2024, le 120e modèle sera livré, preuve définitive de la popularité de la philosophie de Greenline en matière de navigation responsable et éco-durable.

GL 48 Hybrid

Le charme du Greenline 48 repose sur un style intemporel, une coque et une transmission incroyablement efficaces, ainsi que la possibilité de choisir entre deux profils: Flybridge ou Coupé. Si l’on ajoute à cela la flexibilité des intérieurs et la qualité méticuleuse des finitions de Greenline Yachts, tous les éléments sont réunis pour un bateau vraiment extraordinaire.

“Nous avons toujours voulu que Greenline Yachts fasse les choses différemment des autres constructeurs de yachts, nous nous sommes donc concentrés sur la navigation responsable et l’innovation dans toute notre gamme – déclare le propriétaire et PDG du chantier slovène, Vladimir ZinchenkoJ’ai toujours vu la longévité de nos modèles comme un signe que nous faisons bien les deux, car cela signifie que nos bateaux rendent et maintiennent les propriétaires heureux. En évitant les modes et les tendances, les Greenline Yachts restent désirables année après année, amortissant leurs émissions de carbone sur une très longue période”.

Greenline 48 Fly

Présenté au Salon Nautique de Düsseldorf en 2014, le Greenline 48 est souvent décrit comme un “gentleman’s cruiser” classique, car il attire aussi bien les navigateurs expérimentés que les anciens marins. Son design intelligent est la clé de tout : le volume est légèrement plus grand mais similaire à celui du Greenline 45, avec lequel il partage de nombreuses caractéristiques, mais le Greenline 48 positionne la cabine du propriétaire à l’avant, où elle bénéficie d’une ventilation naturelle abondante.

La coque du Greenline 48, méticuleusement conçue, possède une partie avant relativement large et peu profonde, ce qui permet aux vagues de glisser autour plutôt que de frapper bruyamment. En fait, la section avant de la coque rappelle davantage un voilier, et c’est un détail que les propriétaires les plus expérimentés, à la recherche de bateaux garantissant une expérience optimale à bord, ne manquent pas de remarquer.

greenline-48-extérieur

Les intérieurs du Greenline 48 ont été soigneusement étudiés, avec deux grandes cabines équipées de lits coulissants flexibles qui permettent de passer rapidement d’un double à un lit king-size et vice versa. Chaque cabine dispose d’une salle de bain privée avec douche. De plus, il est possible d’avoir une cabine propriétaire complètement indépendante à l’arrière, si l’on est prêt à renoncer à une partie de la gigantesque zone de vie.

Greenline 48-Fly-cabine

La vie à bord du Greenline 48 se concentre naturellement sur le pont principal, avec son salon spacieux, son cockpit profond et protégé, et ses espaces de détente à l’avant et à l’arrière. Grâce à une ingénierie de haut niveau, le yacht n’a pas de marche sur le pont principal entre le poste de pilotage et le pont arrière. Les avantages sont indéniables, surtout en navigation, lorsque le centre de gravité bas garantit le plus haut niveau de stabilité et de confort.

greenline-48

Une autre caractéristique intéressante du Greenline 48 réside dans la cuisine arrière, qui communique à la fois avec le salon et le cockpit grâce à une fenêtre ouvrante et une porte coulissante. “Nous avons toujours été très fiers de cette caractéristique, car elle permet de commencer à préparer la nourriture sans avoir à se retirer de la conversation entre les invités ou les membres de la famille – déclare le directeur commercial du chantier Luca RaumlandC’est difficile à croire aujourd’hui, car on voit cette disposition sur toutes sortes de bateaux, mais c’était une innovation de Greenline dès 2008”.

GL48-cockpit

Les deux versions du Greenline 48, Flybridge et Coupé, ont des avantages spécifiques. Dans des pays comme la Turquie et les États-Unis, le flybridge est pratiquement obligatoire et offre un grand espace de divertissement ouvert aux brises rafraîchissantes. Le Coupé, en revanche, a un profil plus élancé avec des débords plus larges qui contribuent à garder les intérieurs ombragés et frais. Cette solution est particulièrement appréciée en Australie et dans le sud de l’Asie, offrant également la surface parfaite pour accueillir les panneaux solaires qui constituent une partie fondamentale de l’ADN de Greenline. En particulier, le Greenline 48 est équipé de neuf panneaux solaires de haute qualité, permettant de générer plus de 15 kWh d’énergie par jour pendant l’utilisation du bateau, éliminant ainsi le besoin d’un générateur et augmentant l’autonomie, en ligne avec la philosophie de navigation responsable du chantier slovène.

greenline-48-cockpit

Mais le Greenline 48 devient encore plus intéressant si le propriétaire opte pour le système de propulsion hybride H-Drive, breveté par Greenline Yacht. Récemment mis à jour dans une version 6G encore plus performante, cette technologie éprouvée combine deux moteurs électriques de 24 kW avec deux moteurs diesel de 250 chevaux (ou en option, 2×370 chevaux). À la vitesse de croisière de 5 nœuds, le bateau peut parcourir jusqu’à 25 milles nautiques en mode électrique silencieux. Le moteur diesel prend le relais uniquement pour des vitesses plus élevées, jusqu’à environ 24 nœuds, permettant de faire des traversées rapides et d’arriver avec la batterie pleine, prêts pour un autre week-end sans le bruit du générateur.

GL48-salon

“De la plateforme hydraulique arrière au système hybride H-Drive, en passant par l’énorme espace de rangement sous le plancher du salon, de nombreuses caractéristiques intelligentes distinguent le Greenline 48 – conclut Raumland – Cela signifie qu’il y a toutes les raisons de croire que ce yacht continuera à jouir de son statut de best-seller pendant de nombreuses années encore” . D’ailleurs, le célèbre Greenline 33 a été en production continue pendant 16 ans.

 

Alex Giuzio

Giornalista dal 2008, è specializzato in turismo, demanio marittimo, economia costiera, questioni ambientali e normative legate al mare e alle spiagge.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Selva T 230 VIB et ePropulsion eLite : le test commence

Next Story

Yacht Digest 18 est en ligne, avec de nombreux essais en mer à ne pas manquer

Latest from Blog