ICE 53 ST
ICE 53 ST
//

ICE 53 ST : la dernière innovation de ICE Yachts est bivalente et très rapide

Start

ICE 53 ST : deux bateaux en un

Les navigateurs du monde entier, y compris l’auteur de ces lignes, ont toujours été contraints de choisir leur bateau en fonction des définitions de catégories imposées par le marché. Croisière, croisière-régate, régate-croisière et régate pure sont les quatre catégories auxquelles tout le monde a été contraint de s’identifier jusqu’à présent pour choisir son propre bateau, que ce soit pour participer aux régates d’hiver ou pour partir en vacances avec sa famille. Ce compromis n’a jamais pu satisfaire pleinement personne, car un bateau capable de faire de la croisière n’a jamais été assez performant pour être vraiment compétitif dans les régates, tandis qu’un bateau de course n’a jamais pu satisfaire le besoin de confort d’une famille en croisière.

C’est peut-être pour cette raison qu’ ICE YACHTS, l’un des chantiers les plus avant-gardistes de ces dernières années, a pensé à faire un effort de conception supplémentaire et a créé le nouveau ICE 53 ST. Un voilier complètement différent de ce que nous avions l’habitude de voir jusqu’à présent et qui, en s’affranchissant de l’appartenance à l’une des quatre catégories mentionnées, bouleverse le marché en réalisant le rêve de tout navigateur, à savoir la possibilité de posséder un bateau qui peut se transformer à volonté d’un bateau de course à un bateau de grande croisière.

Un bateau que nous avons littéralement couru voir, dès qu’il a été mis à l’eau pour ses premiers essais.

ICE 53 ST navigation au près

Le nouvel ICE 53 ST en détail

Le propriétaire de ce ICE 53 ST possédait déjà un ICE 52 EVO (un bateau très rapide) avec lequel il a régaté et passé des vacances pendant quelques années. Ce navigateur français souhaitait un voilier encore plus performant. Dans le plus pur style ICE, Marco Malgara et le studio Felci se sont donc mis au travail et ont sorti du chapeau un bateau qui, malgré ses 16 mètres, réussit à avoir un déplacement léger de 10 tonnes.

Deux tonnes de moins que la version RS, c’est un objectif ambitieux qui a été atteint grâce à une construction entièrement en carbone, réalisée avec des fibres de carbone unidirectionnelles à quatre axes qui permettent de laminer la coque au moyen d’une infusion de résine époxy en trois étapes sur un noyau en PVC à cellules fermées.

ICE 53 ST navigationLe résultat est une construction monolithique et extrêmement robuste, capable à la fois de contenir le poids et de garantir un niveau de sécurité hors du commun.

Le safran de l’ICE 53 ST est également en carbone, tant au niveau de la pale que de l’arbre, et allongé pour garantir une réactivité maximale, même lorsque le bateau est gîté. La quille est totalement nouvelle, avec une profondeur de trois mètres et demi, et est fabriquée en Weldox700, un acier à haute résistance capable de supporter des charges importantes.

Le plan de pont comprend un davier surdimensionné, un mât en carbone haut module conçu par le département racing d’Axxon et, bien sûr, tout ce qu’il y a de mieux en matière d’équipement de pont.

Presque réduites de moitié, les prises d’eau de mer passent de 12 à 7 grâce à une clarinette placée à l’arrière, réduisant ainsi la traînée de la coque.

Bref, un bateau qui, pour les yeux les plus attentifs, semblerait certainement pouvoir être classé comme un pur racer, si ce n’est que… il se transforme.

La transformation

Oui, le ICE 53 ST est vraiment transformable, sans jeu de mots. Grâce au génie visionnaire de Marco Malgara, ce bateau est en effet transformé en sa version de croisière en moins de trois heures. Mais en quoi consiste cette transformation ?

Le Studio Felci et ICE Yachts ont développé un système qui permet de remplacer facilement et rapidement tous les éléments qui déterminent la configuration du bateau de la croisière à la course et vice-versa. Toutes les cales, les portes de cabine, la cuisine, la table à manger, les coussins et les matelas font partie de ce système. On passe ainsi du matériau léger et essentiel de la version course au matériau raffiné et luxueux de la version croisière.

transformation régate-croisière

L’ensemble du kit de transformation de l’ICE 53 ST se range dans une petite camionnette et peut être remplacé sans aucune compétence technique. J’ai personnellement assisté à la transformation et les deux personnes du chantier ont mis environ deux heures et 45 minutes, un temps très court pour un résultat si sensationnel !

Bref, une touche de génie qui permet d’avoir deux bateaux pour le prix d’un.

ICE 53 ST: essai en mer

J’assiste au miracle de la transformation du nouveau ICE 53 ST en racer, une opération réalisée en un peu moins de deux heures dans ce cas, et le bateau est prêt à quitter la Marina di Varazze. Le 53 est gréé avec d’anciennes voiles de transfert (il part aujourd’hui pour Marseille) : une grand-voile full batten en sandwich dacron qui est certainement plus petite qu’elle ne devrait l’être et un foc en tissu exotique qui a certainement connu des temps meilleurs. Dehors, il y a 13/14 nœuds de vent réel et j’ai des doutes sur la possibilité de voir un miracle avec cet équipement disponble à bord.

En sortant du port, l’équipage hisse la grand-voile et, instantanément, le bateau décolle comme une fusée, avec une accélération folle, j’avais tort…..

Avec la grand-voile établie et au près, le bateau se déplace déjà à plus de 8 nœuds. Le foc monte (comme il est laid) et le bateau accélère à nouveau. Je vois le barreur serrer le vent à un angle impossible, le foc refuse 30% de la surface mais, néanmoins, à 23° d’apparent, lICE 53 ST navigue à près de 10 nœuds de vitesse. Puis il arrive et au grand large, je plisse les yeux et je vois le GPS indiquer 13,5 avec un vent réel de 15 nœuds !

Par rapport au 52 RS, le propriétaire confirme qu’il a déjà gagné près d’un nœud au près et près de deux nœuds au portant.

Je ne peux qu’imaginer les performances de ce bateau une fois qu’il aura reçu ses voiles qui, neuves et faites dans les bonnes dimensions, pourront exprimer pleinement le potentiel de ce bateau qui, même dans ces conditions, surprend par ses performances.

Caractéristiques techniques

Longueur hors-tout

16.18 m

Longueur à la ligne de flottaison

14.84 m

Bau Maxi

4.66 m

Tirant d’eau

3.40 m

Déplacement

10.00 t (Lightship)*

Lest

3.80 – 4.00 t

Moteur

Volvo D2 CV 75 – Sail Drive

Capacité Eau Douce

440 l

Capacité Carburant

250 l

Intérieur

3 cabines – 2 salles de bain

Gennaker

360 m2



Laisser un commentaire

Your email address will not be published.